mardi 29 mai 2018

La CREATION


La CREATION selon GENESE chapitre 1


Verset 1 : « Au commencement* »... Création simultanée du temps (qui a donc un commencement), de l'espace (les cieux), et de la terre. Le temps, l’espace, et la matière sont donc crées en même temps. Il y a un auteur-créateur-architecte, Dieu (HELOHIM) au pluriel. Le verbe créer (BARA : faire quelque chose à partir du néant) est au singulier, il y a donc une pluralité dans l'unité divine. (Jean 1 v 1 à 3).
Il n’y a pas de « Big bang », voir l’article sur ce sujet.

v 2 : Sphère couverte d'eau, inhabitée et plongée dans les ténèbres, mais l'Esprit de Dieu est présent.
v 3 à 5 : La lumière* est manifestée. Premier soir et matin, et début du cycle jour-nuit. JOUR 1*. 
 
v 6 à 8 : Création de l’atmosphère qui sépare l'océan primitif et la couche de vapeur qui enveloppe la terre comme une serre (Celle-ci tombera sur la terre lors du déluge : ge7-11-12). JOUR 2.

v 9 & 10 : Apparition du continent primordial issu de l’océan unique.
v 11 à l3 : Vie végétale se reproduisant selon son espèce (Herbes, plantes, arbres). JOUR 3.


v 14 à l9 : Soleil, lune, étoiles, et planètes (qui servent de luminaires et de calendrier). JOUR 4.


v 20 à 23 : Animaux marins, (cétacés, dinosaures marins, poissons), et oiseaux, se reproduisant chacun selon son espèce, frontière infranchissable (mais Dieu a prévu des variétés (ou races) au sein des espèces). JOUR 5.


v 24 & 25 : Animaux terrestres : mammifères, insectes, reptiles (y compris les dinosaures).
v 26 & 27 : L'homme, ADAM (terre, sol, argile) nom collectif et nom propre, est crée à l’image de Dieu. Il reçoit l’autorité sur la création. Il est crée mâle et femelle (créés adultes et parfaits).
v 28 : Ordre de procréer et de gouverner (gérer).
v 29 : Nourriture de l'homme (régime végétarien).
v 30 : Nourriture des animaux (il n’y a pas de prédateurs).
v 31 : Dieu dit que sa création est très bonne (pas de souffrance, ni de vieillesse, ni de mort). JOUR 6.


Chapitre 2 v 1 & 2 : Achèvement de la création, Dieu cesse son activité (parole, discours ou message), Il n’est pas fatigué (Esaie 40 v 28), mais Il nous a donné la semaine pour nous laisser un modèle, et pour diviser le temps (Exode 20 v 8 à 11).
v 3 : Mise à part du 7ème jour pour que l'homme se repose et adore le Créateur. JOUR 7.
v 4 : (1ère partie) Conclusion et titre du premier document de la Bible (peut-être dicté par Dieu à Adam).

Comment DIEU fait-Il pour créer ? Psaume 33 v 9 : « Il dit, et la chose arrive, Il ordonne, et elle existe ».

Pourquoi est-ce important d’étudier ce thème :
Psaume 111 v 2 : « Grandes sont les œuvres du SEIGNEUR ! Tous ceux qui les aiment les étudient ».

* Jésus christ dit qu’Il est le commencement : Apocalypse 3 v 14 + 22 v 13

* Le mot jour (YOM), accompagné d’un chiffre et d’un soir et d’un matin, désigne toujours un jour ordinaire de 24 h (une rotation de la Terre sur elle-même). Voir l’article sur ce sujet.

* Hypothèses sur la lumière primordiale du verset 3 :
- Le champ électromagnétique dans toutes ses fréquences englobant toutes les radiations visibles et invisibles, les forces nucléaires, les forces de gravitation etc...
- Les étoiles du matin (job 38-4-7).
 -Le soleil qui ne devient visible de la terre qu’au 4ème jour.
- Jésus-Christ, Lumière du monde (Jean 8 v 12), (en grec : cosmos = univers), Voir également Apocalypse 21 v 23 à 25.


vendredi 16 mars 2018

La grotte Cosquer



Henri Cosquer, scaphandrier professionnel, découvrit l'entrée de la grotte en 1985.
Cette grotte unique au monde se trouve entre Marseille et Cassis, dans le sud de la France.          

 
Lors de l’ère glaciaire (voir l’article sur ce sujet), une grande quantité d'eau était mobilisée sous forme de calottes glaciaires et le niveau de la mer était de cent dix à cent vingt mètres plus bas qu'aujourd'hui.


Le rivage de la Méditerranée se situait alors à plusieurs kilomètres de l'emplacement de la grotte. Lorsque le niveau de la mer s'est élevé progressivement, l'entrée de la grotte a été submergée.


La grotte n'est aujourd'hui accessible que par un tunnel long de 175 mètres, dont l'entrée se trouve à 37 mètres au-dessous du niveau actuel de la mer. 


Cette grotte abrite plusieurs dizaines d'œuvres peintes et gravées :
    * La grotte compte 65 mains négatives, noires (44) ou rouges (21), réalisées par la technique du pochoir. 


    * Des peintures et des gravures figuratives essentiellement animales. Les chevaux sont les animaux les plus représentés (63),


 suivis des bouquetins (28), des cervidés (17), des bisons (10) 

            
et des aurochs (7). On note aussi la présence originale d'animaux marins (16), comme les phoques (9), les pingouins (3),


les méduses, les poissons ou les cétacés. En tout, 177 animaux ont été recensés.
Les hommes n'ont probablement pas habité la grotte. L'absence d'ossements, la rareté des outils et des indices d'activités quotidiennes laissent penser à des incursions brèves liées à la réalisation des dessins et éventuellement à des cérémonies. La présence de l’homme est également attestée par des foyers au sol.


Selon plusieurs scientifiques créationnistes, l’ère glaciaire a été une conséquence du déluge global dont parle le livre de la Genèse. De nombreuses traditions écrites et orales de par le monde parlent également d’un déluge. Selon la chronologie biblique, basée sur les généalogies, le déluge a eu lieu il y a environ 4500 ans, et cela ne peut donc être qu’après cette époque que la grotte Cosquer a été fréquentée par ces gens que les évolutionnistes appellent « hommes des cavernes ».


Le chapitre 11 de la Genèse relate l’histoire de la première civilisation en Mésopotamie, et de sa brusque fin (voir l’article sur ce sujet), ainsi que de la dispersion des groupes linguistiques. Les gens qui ont visité la grotte Cosquer étaient membres de l’un de ces groupes venant de Babel.
Ces « hommes des cavernes » étaient donc contemporains des premiers sumériens, égyptiens, chinois…

Cela nous démontre encore une fois que ce que nous observons s’explique plus facilement par le modèle biblique.

L’histoire biblique est authentique et 100% digne de confiance.

Renseignements : PetMM@free.fr

Vous trouverez beaucoup d’autres articles en cliquant ICI




vendredi 16 février 2018

LE COSMOS ET LA BIBLE



Genèse 1 v 1 : « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre ».  Création simultanée par DIEU de l’espace, de la matière (la terre), et du temps. Il n’y a pas d’explosion (Big bang). Voir également Jean 1 v 1 à 3 : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu.

Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle ». 


Genèse 1 v 3 à 5 : «Dieu dit: Que la lumière soit ! Et la lumière fut.

 Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres.

 Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour ».

Apparition de la Lumière primordiale pour marquer les jours et les nuits, avant la création du soleil le 4ème jour (la terre tourne sur elle-même).


Genèse 1 v 6 à 8 : «  Dieu dit: Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les eaux d'avec les eaux.

 Et Dieu fit l'étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l'étendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'étendue. Et cela fut ainsi.

 Dieu appela l'étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le second jour ».

Formation de l’atmosphère qui sépare l’océan primitif de la calotte de vapeur (qui tombera plutard sur la terre au déluge, Genèse 11 v 7).



Genèse 1 v 14 à 19 : « Dieu dit: Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel, pour séparer le jour d'avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années, et qu'ils servent de luminaires dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi.

Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles.

Dieu les plaça dans l'étendue du ciel, pour éclairer la terre, pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d'avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour ».

Création de tous les corps célestes (soleil, étoiles, planètes, satellites, comètes, galaxies…) Ce sont : Des signes, des calendriers, des éclairages. Autre but : C’est un «livre» qui raconte la Gloire de Dieu. Les anciens savaient y lire : David, Job, les mages…. 



Psaume 19 v 1 à 4 : « Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l'étendue manifeste l'œuvre de ses mains ». C’est également une louange cosmique au Créateur. (Psaume 148 v 1 à 6).

Genèse 2 v 1 : « Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée ».

L’univers et tout ce qu’il contient a été crée, parfait et opérationnel, en 6 jours littéraux, il y a environ 6000 ans (voir l’étude sur les jours).



Job 9 v 8 à 10 : « Seul, il étend les cieux, Il marche sur les hauteurs de la mer.

Il a créé la Grande Ourse, l'Orion et les Pléiades, et les étoiles des régions australes.

Il fait des choses grandes et insondables, des merveilles sans nombre ». 



La grande ourse, Orion, les Pléiades, les Chambres du midi…Les  gens de l’antiquité avaient une bonne connaissance du ciel. La loi de Moïse n’est pas mentionnée dans le livre de Job, mais Dieu se révèle à travers ses œuvres (Romains 1 v 20 et 21). Job vivaient probablement entre l’époque d’Abraham et celle de Moïse.

Job 26 v 7 : « Il étend le septentrion sur le vide, Il suspend la terre sur le néant ». 


 La Terre ne reposant sur rien.

1 Rois 8 v 27 : « Mais quoi! Dieu habiterait-il véritablement sur la terre? Voici, les cieux et les cieux des cieux ne peuvent te contenir, combien moins cette maison que je t'ai bâtie! » 

L’univers entier ne peut pas contenir le Créateur, et pourtant Il s’est incarné en Jésus Christ.

Psaume 33 6 + 9 : « Les cieux ont été faits par la parole de l'Éternel, Et toute leur armée par le souffle de sa bouche. Car il dit, et la chose arrive, Il ordonne, et elle existe ».



Dieu a créé l’univers par sa Parole et son souffle (Jean 1 v 3).

Psaume 102 v 26 à 27 : « Tu as anciennement fondé la terre, et les cieux sont l'ouvrage de tes mains,

ils périront, mais tu subsisteras, ils s'useront tous comme un vêtement, Tu les changeras comme un habit, et ils seront changés ».

L’entropie augmente avec le temps, l’univers s’use, et vieillit (2ème loi de la thermodynamique) Esaie 24 v 4)

Esaie  51 v 6 « Levez les yeux vers le ciel, et regardez en bas sur la terre! Car les cieux s'évanouiront comme une fumée, la terre tombera en lambeaux comme un vêtement, et ses habitants périront comme des mouches, mais mon salut durera éternellement, et ma justice n'aura point de fin ».

C’est une conséquence de la rébellion d’Adam et Eve contre le Créateur.

Psaume 119 v 91 : « C’est d’après tes lois que tout subsiste aujourd’hui, car tout l’univers est à ton service ».

Psaume 136 v 5 : « Celui qui a fait les cieux avec intelligence, car sa miséricorde dure à toujours! »

Celui qui a fait les cieux avec intelligence. Tout l’univers est régit par des lois réglées avec une précision qui dépasse de loin notre compréhension.

Proverbe 8 v 27 : « Lorsqu'il disposa les cieux, j'étais là, lorsqu'il traça un cercle à la surface de l'abîme ».

La terre est ronde, la croyance en une terre plate ne vient pas de la Bible.

Esaie 40 v 12 : « Qui a mesuré les eaux dans le creux de sa main, Pris les dimensions des cieux avec la paume, et ramassé la poussière de la terre dans un tiers de mesure? Qui a pesé les montagnes au crochet, et les collines à la balance? »



L’univers a des dimensions, et donc un bord et une forme, il n’est pas infini. Dieu en a fixé les dimensions avec la paume de la main.

Esaie 40 v 26 : « Levez vos yeux en haut, et regardez! Qui a créé ces choses? Qui fait marcher en ordre leur armée? Il les appelle toutes par leur nom, par son grand pouvoir et par sa force puissante, il n'en est pas une qui fasse défaut ».

Dieu a donné un nom à toutes les étoiles, il y en a un certain nombre.



Esaie 40 v 22 : « C’est lui qui est assis au–dessus du globe de la terre, et ceux qui l’habitent sont comme des sauterelles ; c’est lui qui étend les cieux comme un voile, et les déploie comme une tente pour y habiter ». (Ostervald), le mot hébreu pour globe est : CHUG, mieux traduit par sphère.

Esaie 45 v 12 : « C'est moi qui ai fait la terre, et qui sur elle a créé l'homme. C'est moi, ce sont mes mains qui ont déployé les cieux, Et c'est moi qui ai disposé toute leur armée ».

Dieu a étendu, déployé les cieux, peut-être par une expansion, (ce qui expliquerait le décalage dans le rouge du spectre des étoiles).


Jérémie 23 v 24 : « Quelqu'un se tiendra-t-il dans un lieu caché, Sans que je le voie? dit l'Éternel. Ne remplis-je pas, moi, les cieux et la terre? dit l'Éternel ». 

Le créateur remplit sa création, Il est présent dans tout l’univers, mais Il n’est pas l’univers.

Jérémie 31 v 35 à 37 : « Ainsi parle l'Éternel, qui a fait le soleil pour éclairer le jour, Qui a destiné la lune et les étoiles à éclairer la nuit, Qui soulève la mer et fait mugir ses flots, Lui dont le nom est l'Éternel des armées:

Si ces lois viennent à cesser devant moi, dit l'Éternel, La race d'Israël aussi cessera pour toujours d'être une nation devant moi.

Ainsi parle l'Éternel: Si les cieux en haut peuvent être mesurés, Si les fondements de la terre en bas peuvent être sondés, Alors je rejetterai toute la race d'Israël, A cause de tout ce qu'ils ont fait, dit l'Éternel ».

Les lois physiques établies par Dieu sont immuables. L’univers ne peut pas être mesuré par l’homme, qui ne peut donc pas en connaître les limites. La Terre non plus ne peut pas être sondée (Proverbe 25 v 3).

Jérémie 33 v 22 : « De même qu'on ne peut compter l'armée des cieux, Ni mesurer le sable de la mer, De même je multiplierai la postérité de David, mon serviteur, Et les Lévites qui font mon service ».

L’homme ne peut pas compter les étoiles. Avant l’invention du télescope, les astronomes en avaient trouvé environ 3000, à l’œil nu. Aujourd’hui, nous savons qu’il y en a un nombre incalculable, et nous ne pouvons faire que des estimations très vagues.



Psaume 147 v 4 : « Il compte le nombre des étoiles, Il leur donne à toutes des noms ».

Dieu seul peut les compter. (Pour l’ordinateur le plus rapide, il faudrait environ 30 millions d’années pour les compter. Estimation).


Jean 1 v 9 & 10 : « Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue ».

Jésus Christ est la lumière qui est venu dans le monde (en grec : COSMOS). Voir également 8 v 12 + 23.

Jean 10 v 36 : « Celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites: Tu blasphèmes! Et cela parce que j'ai dit: Je suis le Fils de Dieu ».

C’est le Père qui a envoyé le Fils dans le cosmos.

Jean 16 v 28 : « Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde, maintenant je quitte le monde, et je vais au Père ».



1 Corinthiens 15 v 41 : « Autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles; même une étoile diffère en éclat d'une autre étoile ».

Chaque étoile émet une lumière d’une intensité différente.



2 Pierre 3 v 10 à 13 : « Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu'elle renferme sera consumée.

Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété, tandis que vous attendez et hâtez l'avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront!

Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera ».

Embrasement et dissolution de l’univers, c’est la fin du monde.




Esaie 34 v 4 : « Toute l'armée des cieux se dissout; Les cieux sont roulés comme un livre, Et toute leur armée tombe, Comme tombe la feuille de la vigne, Comme tombe celle du figuier ».

Fin du monde, dissolution des étoiles et enroulement des cieux, comme un livre. L’histoire de ce monde est terminée.



Apocalypse 21 v 1 : « Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus ».

Création des nouveaux cieux et de la nouvelle terre. Y habiterez-vous ?



ALLELUIA ! LOUEZ-LE, VOUS TOUTES, ETOILES LUMINEUSES ! (Psaume 148 v3).







Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *